Extinction écologique de l’éclairage public

Les lampadaires sont éteints entre 1 h et 5 h 30

Dans le cadre des actions d’économie d’énergie et de lutte contre les émissions de gaz à effet de serre, engagées par la majorité municipale, le maire Bruno Costes, en concertation avec le Syndicat Départemental d’Électricité de Haute-Garonne (SDEGH), a décidé l’extinction de l’éclairage public. En cohérence avec le Plan Climat Énergie Territorial (PECT) – hors axes principaux – les lampadaires de la ville sont éteints de 1 heure à 5 h 30 du matin depuis le 10 août 2015. La plage horaire choisie devrait limiter la gêne causée.

Cette décision a plusieurs objectifs, tout d’abord une «économie d’énergie, accompagnée d’une lutte contre la pollution lumineuse, et enfin un plus grand respect du cycle de vie de la faune et de la flore». Cette extinction a été effectuée en lien avec le SDEGH, la gendarmerie, et Toulouse Métropole pour s’assurer du respect des règles de sécurité. Un bilan de cette action sera effectué six mois après sa mise en œuvre.

Par cette mesure la ville de Pibrac s’engage pour un avenir durable, préserve la qualité de vie de ses concitoyens et réduit considérablement ses frais de fonctionnement.

 

 

 

Source: www.ladepeche.fr