Une copropriété symbole de l’efficacité du CPE

eco2

La première copropriété de France à avoir opté pour une rénovation en Contrat de Performance Energétique (CPE) a réalisé 46,5% d’économies d’énergie en deux ans. Située à Neuilly Sur Marne, cette copropriété de 60 logements avait signé un CPE en 2012.

L’évaluation s’est faite sur deux ans : la première copropriété de France à avoir opté pour une rénovation en CPE a vu sa facture de chauffage diminuer de 46,5% depuis la fin des travaux.

Datant de 1963, cette résidence, située à Neuilly Sur Marne, est constituée de 2 bâtiments et comporte au total 60 logements.

En 2012 et afin d’améliorer la performance énergétique des bâtiments, la copropriété s’était lancée le défi de rénover la résidence..

Le projet s’est réalisé en deux temps puisque ce sont d’abord des travaux d’isolation thermique, d’installation de systèmes de chauffage plus économes et de redimensionnement des entrées d’air qui ont été conduits.

Cette première phase de rénovation a permis aux copropriétaires de faire 42% d’économies d’énergie sur l’année 2013 / 2014.

Le coût de cette première opération s’est élevé à 800 000 euros, un montant couvert à 49% par des subventions collectives de l’Ademe et de la Région Ile-de-France, mais aussi par des subventions individuelles.

Après les financements publics, on estime à environ 7 000 euros TTC le coût moyen de la rénovation par logement à charge des résidants, une somme amortie par les économies d’énergie.

Pour la deuxième phase, dix logements ont été crées dans les combles d’un des bâtiments et deux chaudières ont été remplacées.

Pour financer la rénovation de la chaufferie, les copropriétaires ont pu compter sur les Certificats d’Economie d’Energie et sur l’augmentation à hauteur de 45% sur 10 ans de l’engagement sur les économies d’énergie.

Pour l’année 2014 / 2015, les économies de chauffage atteignent plus de 46%.
Ce retour d’expérience démontre que le Contrat de Performance Energétique n’est pas seulement efficace dans le cadre de la rénovation de logements sociaux.

Le modèle permet de diminuer la consommation d’énergie, d’augmenter le confort au sein du logement et son coût est inférieur à celui des travaux de ravalement et de rénovation classique.

R.C

Ensemble, construisons un avenir environnemental plus vert et plus économique.
Les solutions existent.

http://www.ecoprime.fr/